Kèmi Séba: “Le Burkina Faso sera le tombeau de l’impérialisme”

Le Président du Burkina Faso, Ibrahim Traoré a reçu en audience le président de l’ONG Urgences Panafricanistes, Kemi Seba le jeudi 13 juin. Les deux personnalités ont échangé sur l’avenir de la sous région. 

Le président du Burkina Faso, Ibrahim Traoré a reçu le leader de la lutte panafricaniste, Kemi Seba au palais de Kosyam. Les deux hommes ont eu des échanges constructifs, stratégiques et fraternels portant sur l’avenir de la sous région, et plus globalement du peuple afriacain, du continent et de la diaspora.

« Ça fait un certain nombre d’années que nous menons tous le combat pour la souveraineté. Nous sommes à une période historique où toute la jeunesse continentale et diasporique se bat pour avancer dans ce processus d’auto-détermination », Kèm! Séba à Ouagadougou.

A (re) lire: Burkina Faso: 11 milliards de francs CFA pour booster la production du coton
L’activiste a réitéré son engagement ferme dans la lutte panafricaine. « Je suis venu dire que le Burkina Faso (…) sera le tombeau de l’impérialisme. Ils ont tué nos pères. Ils ont tué nos mères. Mais ils ne tueront pas nos enfants. Nous ne serons les marionnettes de personne, si ce n’est de nos ancêtres et nous sommes les instruments de Dieu Tout Puissant, qui veut que les derniers deviennent les premiers. Le 21e siècle sera celui de notre libération, notre élévation et la fin de ceux qui veulent asphyxier nos populations », a-t-il ajouté.

Avant cette visite sur la terre des hommes intègres, l’activiste a été au Niger où il a échangé avec le Général Abdourahamane Tiani en démontrant son engagement ferme pour la lutte panafricaine ainsi que sa capacité à se mobiliser aux côtés des nations sœurs engagées dans des luttes décisives pour leur avenir.

Rejoignez-nous ici :

Donnez-nous votre avis

En savoir plus sur SUNVI MEDIA

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading